A propos du Pop-up

UN PREMIER TOUR DE JEU

Une pré-ouverture en mode pop-up

Si la mission du Pavillon est de questionner les nouveaux possibles, il est donc tout indiqué qu’il teste le champ de ses propres possibilités. Au mieux, on tape dans le mille, Emile ; au pire, on s’améliore (encore et encore). Durant ces premiers mois de vie, le Pavillon propose un programme mêlant intelligences artificielles, balançoires réelles entre des étoiles virtuelles ou encore DJ set survolté. Bien loin de toutes les expériences scientifiques que l’on a pu faire à l’école.

Le Pavillon se dévoile pour la première fois à Namur en mode pop-up. L’objectif de cette phase test ? Appréhender le lieu, aller à la rencontrer du public et, ensemble, co-construire les futurs itinéraires à emprunter. 

A partir du 11 décembre prochain, le Pavillon pop-up accueille : l’exposition Humans / Machines, un espace de jeux nommé le Playground et des moments de rencontre. 

À partir de Décembre

Humans / Machines 

Cette première exposition explore la relation complexe entre l'homme et la machine. En effet, face à l'émergence et au développement des technologies numériques, le sujet a pris un nouveau sens.  

A travers les regards d’artistes, d’étudiants, de chercheurs et d’entrepreneurs, l’exposition questionne les implications du développement des technologies d'intelligence artificielle et leurs limites dans l’imitation des processus naturels, des comportements humains et de la créativité.  

 

Le public découvrira le monde des deepfakes, des robots, des machines imitant les humains et les environnements générés par des algorithmes.
 

Le PLAYGROUND

Un espace interactif dédié au jeu et à l’expérimentation offre une fenêtre sur les atouts des technologies en matière de créativité. Au sein du Playground, tout indiqué de 7 à 777 ans, on fait vivre à nos cinq sens la crème de la culture numérique. 

Des installations interactives nées de l’imagination fertile de quelques rêveurs, créateurs, inventeurs, makers,... couplée à l’innovation technologique rendent possible l’impossible : devenir la muse de Picasso ou faire de la balançoire dans les étoiles ne sont désormais plus l’apanage exclusif de Morphée.

 

Au Pavillon, on ne badine pas avec l’émerveillement! 
 

logo.png